Autant en emporte le vent – Margaret Mitchell

Pfffiou… quelle fin, je crois que je ne vais pas arrêter d’être déprimée pendant au moins un mois… ça vous arrive vous ? De ne pas vous remettre d’une lecture ?

⚠️ Risque de Spoiler ⚠️

~ Résumé ~ (comment résumer 10 ans d’histoire ?)

Scarlett O’hara est la plus jolie jeune fille de Tara, elle a un caractère bien trempé, n’en fait qu’à sa tête comme en bonne fille d’un Irlandais, séduit tous les hommes bien qu’il n’y ait qu’Ashley Wilkes qui demeure l’élu de son cœur. Mais voilà Ashley se marie avec sa cousine Mélanie Hamilton et par dépit amoureux Scarlett se marie avec Charles Hamilton, le frère de Mélanie. La guerre entre les confédérés et les Yankees éclate, Charles meurt, Scarlett se retrouve jeune mère veuve alors qu’elle n’aspire qu’à vivre une vie trépidante.

Avec cette guerre tout va à jamais basculer, Scarlett deviendra plus endurcie au détriment de certaines bonnes manières et du cœur des hommes.

~ Mon avis ~

*Ce que j’ai aimé

– La partie historique auquel les personnages sont confrontés

Bien que parfois j’ai trouvé ça un peu long parce qu’il y a beaucoup de détails j’ai adoré découvrir cette partie de l’histoire Américaine à travers les yeux des Sudistes. Comprendre ce qu’ils ont ressenti, ce qu’il leur a paru injuste, ce qui les a déstabilisé bien qu’on les dépeigne comme les méchants de l’Histoire.

– Le personnage principal; un anti-héros ?

Je crois que c’est le gros gros point fort de ce livre ! Normalement le personnage principale c’est celui qui a les bonnes pensées celui auquel on a envie de ressembler pour devenir meilleur. Et bien avec Scarlett O’hara ce n’est PAS DU TOUT LE CAS 😂 mais j’ai vraiment adoré car le récit devient vraiment authentique et humain. La plupart des réactions qu’elle a eu durant sa vie c’est celle que nous aurions eu; réactions impulsives pour la protection de son groupe et pas d’une nation. Elle est égoïste mais le premier qui pourrait le lui reprocher serait un hypocrite. Nous sommes tous au fond de nous des Scarlett bien que nous faisions tout pour ressembler à Mélanie. Car c’est elle qui a toujours la bonne pensée, les bons mots et l’auteure le souligne quand elle dit que soudainement tout le monde l’avait prise pour la « leader » tant elle était rayonnante.

Donc oui en clair je pense que Scarlett est l’un de mes personnages favoris même si la plupart du temps ses réactions me mettaient hors de moi.😂

– La dénonciation des normes de l’époque

Ce que j’ai peu à peu ressenti au cours de ce roman c’est un désir de pointer du doigts les coutumes complètement absurdes de l’époque. Plusieurs personnages permettent de le souligner à leur manière Scarlett, Mélanie et Reth Butler.

Scarlett ; car elle n’a pas froid aux yeux même si c’est une femme, elle n’a peur de personne, elle va entreprendre des « affaires d’hommes », elle va s’exposer aux dangers pour montrer qu’elle aussi peut s’en occuper. Elle ne respecte pas les coutumes, danse alors qu’elle est censée porter le deuil, se moque de celles qui la jugent.

Mélanie ; c’est une femme et pourtant elle a un plus grand sens critique que certains hommes. Elle est prête à se sacrifier, à pardonner ceux qui ont lui ont fait du tort. Elle n’obéit qu’à la bienséance si cela ne cause pas de torts injustes à autrui.

Reth ; plusieurs fois il prouve qu’il se fiche de ce qui est bien à faire ou non selon les autres. Il ne fait que ce qui lui paraît le plus juste, il critique ces femmes qui se cachent alors qu’elles sont enceintes, ses hommes qui rejoignent le Ku Klux Klan ou la guerre alors que la défaite est évidente etc… bien que parfois il finisse par se soumettre à ses normes (notamment pour sa fille).

– La relation Mélanie/Scarlett

J’ai trouvé dans le dernier roman que cette relation prenait un tout autre tournant. Ce ne sont pas que des belles sœurs, ce n’est pas non plus un amour à sens unique car tout au fond d’elle Scarlett aime Mélanie. Et ce n’est que dans le dernier livre que l’on se rend compte de cet amour très puissant qui les unie.

* Ce que je n’ai pas aimé

– La fin

Et je ne ferai aucun commentaire pour ne pas décourager certaines personnes mais vraiment j’ai trouvé cette fin tellement HORRIBLE. Déjà que le livre dans son ensemble n’est pas vraiment joyeux avec la guerre, les cadavres etc… la fin c’est le pompon..

Bref, malgré cette fin auquel je ne veux plus jamais repenser de ma vie, j’attribue de 8/10 à ce roman 😊

~ Recommandations ~

Je recommande ce livre à ceux qui veulent découvrir un classique qui n’ont pas peur des grosses lectures et qui veulent en apprendre un peu plus sur la guerre de sécession de manière distrayante !

Un commentaire sur “Autant en emporte le vent – Margaret Mitchell

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :